Charles Rosier 2

Charles Rosier  2

Antoinette Fouque défend la cause des femmes sur toute la planète

Chevalier des Arts et lettres et Commandeur de la Légion d'honneur, cette grande dame décède au début de l'année 2014. Pour Antoinette Fouque l'épouse du soldat inconnu est plus inconnue que lui. Ce sont les mots écrits sur une banderole qu'elle agite durant une manifestation parisienne du MLF. Elle a pris part à dans tous les combats pour les droits des femmes. Antoinette Fouque s’engage par exemple aux côtés de l'opposanteAung San Suu Kyi face à au régime militaire en Birmanie.

Antoinette Fouque, de Marseille à Paris

Antoinette Fouque est née dans la cité phocéenne. Elle va garder toujours un fort ancrage à gauche de ses années passées dans un quartier populaire. En 1964, elle devient maman, elle prend à ce moment conscience des problèmes qu’une femme rencontre quand elle assume ses fonctions de femme et de maman alors qu'elle travaille. Antoinette Fouque étudie en premier lieu dans les Bouches-du-Rhône avant de choisir La Sorbonne. Elle est encore en faculté quand elle se marie avec René Fouque.

Antoinette Fouque a pu s'apercevoir combien les femmes n'occupent qu'une place mineure dans le milieu du livre en coudoyant les milieux littéraires de la capitale. Au tout début des années 1970, elle fonde sa propre maison d'édition, Les Editions des femmes, en même temps que les Librairies des femmes sur Marseille, Lyon et Paris. Grâce à sa maison d'édition, elle défend la littérature féminine. Les librairies ouvertes par Antoinette Fouque sont ouvertes jusqu'à minuit, il s'agit de lieux de débats.

Vous ne l'ignoriez sans doute pas, mais c’est elle qui a lancé le groupe appelé Psychanalyse et Politique, courant fondateur du mouvement MLF. Antoinette Fouque est critique littéraire pour plusieurs sociétés d’édition en plus de sa mission d'enseignement. Diplômée d’études supérieures de Lettres, Antoinette Fouque a travaillé dans l'enseignement.

Antoinette Fouque, une grande militante du droit des femmes

Afin de parer toute récupération, la marque MLF a été déposée. A la toute fin des années 80, à son retour en France, Antoinette Fouque crée l'Alliance des femmes pour la démocratie. Antoinette Fouque s'éloigne du MLF lorsqu'elle part aux Etats-Unis au début de la décennie 80. Le MLF est alors victime de luttes intestines et perd de l’influence.

Encore active à l'heure actuelle, l’Alliance des Femmes pour la Démocratie fondée à l'initiative d'Antoinette Fouque appuye la gauche, relais du combat des femmes. La militante se présente avec les radicaux de gauche lors des élections européennes, elle siège à Strasbourg entre 1994 et 1999. Au Parlement européen, Antoinette Fouque assure la vice-présidence de la commission des droits de la femme. L’Alliance des Femmes pour la Démocratie se bat pour l'égalité.